Les îles Perhentians : l’eden touristique

iles perhentians malaisie eden touristique

Notre prochaine étape sera sous le signe du soleil et de Robinson Crusoë. Nous partons direction les deux îles les plus connues de l’Est de la Malaisie, les îles Perhentians.


Comment relier les îles Perhentians de Kuala Terengganu ?

Itinéraire Kuala Terengganu îles Perhentians

Nous nous sommes levés très tôt 7h (oui c’est tôt pour nous) pour rejoindre directement le terminal de bus, sans avoir booké quoi que ce soit.

Après quelques minutes de recherches, plusieurs personnes nous indiquent que le bus direction Kuala Besut (port pour prendre le ferry) arrive à 8h. Apparemment quelques bus durant la journée, mais ça reste à vérifier. Le trajet nous a coûté 10,80 Rm (2,3€) par personne pour 4h (annoncé 2h30 au départ).

bus Kuala Terreganu ile perhentians

Il est possible de prendre un taxi, cependant les prix enflent comme d’habitude, environ 200 Rm (43,7€) par personne pour un direct.

Ensuite il suffit de prendre le ferry. Nous avons été déposés par le bus à l’agence de son ami (tout est magouille). Au final on s’en sort plutôt bien car nous aussi nous sommes aussi habiles dans la débrouille. Le ticket de ferry est de 70 Rm (15,30€) par personne pour l’aller et le retour + 30 Rm pour le parc maritime, ce qui fait un total de 100 Rm (21,85€) par personne aller-retour.

Cependant, nous avons obtenu le prix de 120 Rm (26,20€)  pour deux aller retour !!

Le trajet dans le ferry (ou plutôt speed boat) dure 40 min. Le bateau te dépose où tu souhaites pour l’arrivée.


Point important à savoir

  • Les îles Perhentians sont fermées pendant la saison de la mousson (d’octobre à mars environ) La mer est trop agitée. 
  • Aucun distributeur de billets (un sur Fisherman village qui ne fonctionne pas).
  • On se déplace entre les îles en taxi-boat
  • Aucun spot wifi sur Fisherman
  • Il est interdit de jeter des déchets, pécher ou prélever des coraux mais cela tombe sous le sens.
  • Comme le reste de la Malaisie, la population est en majorité musulmane. Il est donc fortement conseillé de respecter leurs valeurs (l’alcool est inexistant sauf sur Long Beach) et de ne pas se balader en bikini ou autres tenues inappropriées malgré le fait qu’on soit sur une île.

Logements sur Pulau Kecil

Première nuit chaotique

Nous avons choisi de loger sur la petite île Kecil (la grande se nomme Besar) au Fisherman Village (village de pêcheurs). C’est ici où sont tous les locaux, les logements sont “raisonnables”, adaptés pour les backpackers. Les prix étant très élevés sur l’île, on a préféré réserver seulement une première nuit et voir ensuite directement sur place pour trouver un logement à prix abordable. 

On se souviendra de notre première nuit ! Nous logions à “Perhentian Backpackers”, impossible de le louper, il se situe au sommet de la montagne. Dans l’idée le lieu avait l’air sympa, une vue imprenable et des chambres en mode camping.

Seulement, ce n’est pas tout à fait ça. Outre la montée un peu physique avec les gros sacs à dos sur un chemin complètement délabré, le lieu est plutôt à l’abandon. La moitié des installations ne sont pas terminées, c’est très sale, et surtout désert. On a le choix entre de simples tentes en toile ou de sortes de bungalows/tentes en dur. Malgré que l’on soit des habitués du camping à la dure, nous avons passé une nuit affreuse : matelas inconfortable au possible, moustiques, et une belle petite tempête en prime..

C’est vraiment dommage, le lieu pourrait vraiment être top. Nous ne sommes pas très pointilleux concernant les logements mais là c’était limite. Surtout pour le prix : 70 Rm (15,30€), les logements étant normalement entre 40 Rm et 50 Rm (8,75€ – 10,90€) par couple …

On retiendra la vue tout de même.

Hostel Perhentian Backpackers

À la recherche d’un bon plan

Nous sommes partis dès le lendemain à la recherche d’un autre logement plus confortable, et avec de l’électricité pour pouvoir continuer de travailler. On a parcouru le village, en demandant à droite à gauche, la plupart des guesthouse n’étant pas sur internet. Nous avons trouvé après de rudes négociations une chambre spacieuse avec la climatisation et salle de bain privée pour 80 Rm (17,50€). Autant dire une super affaire. Ce genre de chambre est aux alentours de 150 Rm (33€) par nuit.

Une autre plage est adaptée aux petits budgets comme Long Island, la plage des fêtards (testée et approuvée). Cependant pour le moins cher et avec le strict minimum, il faut accepter dormir dans une tente avec un futon comme lit et un ventilateur pour refroidissement.

Le reste des plages sont assez chers, du moins pour les backpackers. Pour des vacances dans les resorts ou autres, vous serez au paradis.


Fisherman village – îles Perhentians

port fisherman village

Fisherman village, c’est le « village des pécheurs », là où la plupart des gens vivent et où toute la vie locale s’articule. Il y a une très belle mosquée sur pilotis, une école, des petits magasins d’alimentation et de nombreux restaurants à prix abordable. On y a trouvé notre cantine, sur un des restaurants des berges. Une famille de cuisinières hors pairs avec qui nous avons passé de bons moments. Leurs rôtis canai sont à tomber.

Il n’y a rien de touristique à faire et c’était exactement ce que l’on recherchait. Déambuler dans les petites ruelles, croiser des varans énormes, et discuter avec les gens. Nous y avons passé une dizaine de jours à se « reposer » et explorer les différentes plages des deux îles.

fisherman village

Seul petit bémol, presque aucun wifi sur cette partie de l’ile, seul un restaurant éloigné en est équipé. Pas dérangeant en soit, sauf si on en a besoin pour travailler comme nous.


Déplacement en Taxi-boat

Il n’y a pas de routes, ni transports entre et sur les deux îles. Les plages sont uniquement accessibles en taxi-boat. C’est vraiment dépaysant de devoir se déplacer en bateau à chaque fois, par contre à force, les déplacements deviennent couteux. Le prix est par personne, et les prix doublent (ou triple) après 19h. Il est toujours possible de négocier un peu dans la limite du raisonnable si vous êtes plusieurs.


Les fonds marins des îles Perhentians

Nous nous sommes liés d’amitié avec un petit groupe de 5 français. Avec eux, nous avons fait une sortie snorkeling (masque/tuba) dans 3 spots (short trip : 25 Rm – 5,45€ par pers avec ton propre matériel / 30 Rm – 6,55€ sans matos)

Premier spot : Turtle point

snorkeling turtle point

Enorme déception, nous pensions être dans un paradis sous-marin nous étions plutôt dans un désert sous marin. Pratiquement aucun poisson et une tortue au fond de l’eau. On avait l’impression que c’était une fausse au vue de la rapidité avec lequel notre capitaine l’a détectée à la surface. Et surtout le point noir de ce genre d’expédition c’est la marée humaine de touristes qui afflue en même temps autour de la tortue. Nous étions littéralement 50 à gigoter entassés comme des poules de patries ! Un Enfer.

Deuxième spot : Coral Bay

Tout sauf un jardin de corail, nous accumulons décidément les déceptions. Les coraux sont détruits, il reste quelques patates “belles” de la surface. Cependant, en plongeant en apnée, on se rend compte qu’ils sont morts et détruits par les ancres des bateaux ou de l’essence se dégageant des moteurs. 

Troisième spot : Shark Point

Le site n’a rien de beau cependant, il porte bien son nom. Nous avons pu nager avec 5 requins à pointes noirs dont un relativement imposant. Mis à part ces gros poissons, nous avons pu observer des balistes Titan et quelques perroquets à bosses.


Une sortie snorkeling décevante

Pour avoir pas mal plongés, nous avons vu de très beaux sites de snorkeling sur l’île Tioman plus au Sud. Nous avons été vraiment déçus par cette sortie, trop de touristes et les sites sont tous endommagés par l’homme, ça nous a sauvés le coeur. Les plages sont sympas, l’eau est sublime après rien de fous… tellement d’espoir, nous pensions à des îles paradisiaques … Tioman est beaucoup mieux (pour les fonds marins). Nous ne comprenons vraiment pas les blogs qui promeuvent le snorkeling aux îles Perhentians. Pour nous en tout cas ça aura été une grande déception.


Les plages paradisiaques des îles Perhentians

Là par contre, rien à dire, certaines plages sont magnifiques. Turtle beach (la plus belle), romantique beach ou encore PIR, sont vraiment des décors de carte postale.

plage perhertian

Que faire sur les îles Perhentians ?

  • Se baigner dans l’eau cristaline
  • Sortie snorkeling pour les plus téméraires (voir nos avis dans le paragraphe ci dessus)
  • La fête sur Long Beach (spectacle de feu puis grosse musique jusqu’à une heure du matin, alcool disponible)
  • Lézarder sur des plages magnifiques : turtle beach (la plus belle), romantique beach, PIR (bien pour le snorkeling mais il faut être bon nageur car pas mal de courant, pas adapté aux enfants car les beaux récifs sont  au large)
  • Sortie bateau : il est possible de faire une journée sur un bateau en privé ou avec d’autres personnes ou de louer les services d’un chauffeur à la journée (pas d’idée sur le prix)
  • Observer les animaux : les deux îles sont dotées d’une faune et flore bien diverses. Nous avons pu faire des têtes à têtes avec d’énormes varans (max 1,20 pour le plus gros), des dizaines et des dizaines d’écureuils, de singes noirs avec des visages vraiment drôles, nous extasier des papillons et pester envers nos chers amis les moustiques.

Notre avis


Notre avis

En conclusion, nous sommes restés une semaine dans ce petit havre de paix. Nous sommes conscients qu’il s’agit d’îles et que logiquement les prix, les activités, et la vie en générale sont plus élevés. Mais parfois c’est vraiment excessif. Le tourisme est bien voir trop présent. Pour cause, la destruction de la faune et la flore sous marine des récifs proche de plage. Ca nous a fendu le coeur. Avec du recul, nous aurions peut être fait l’inverse, 1 semaine sur l’île Tioman et quelques jours sur les îles Perhentians… Pour nous, elles ne méritent plus leur statut de plus belles îles de la Malaisie. Mais si on contraire vous cherchez un lieu pour se reposer, dans des beaux hotels, profiter des belles plages et que vous avez un budget conséquent. Vous êtes au bon endroit.

Prochaine étape : Taman Negara (À venir…)

Dites nous tout

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *