Lovina, la ville « dauphin »

Nous ne savions pas s’il fallait faire un arrêt par Lovina ou pas après tous les avis que l’on avait lu sur les blogs. Mais pour une nuit, ça n’a pas l’air si terrible, après y rester surement pas.


Comment relier Lovina de Munduk ?

carte bali lovina amed

Le seul moyen est le taxi depuis Munduk (si tu ne te déplaces pas déjà avec un scooter ou une voiture). Impossible de trouver quelconque bus public ou autre, on a l’impression que le trafic de bus, qui s’arrête dans le village de Munduk, fait obligatoirement demi-tour. Bizarre non ? Nous dirons que ça fait marcher l’économie locale certes, mais bon un peu marre de passer pour des vaches à lait constamment (surtout sur Bali).


Le taxi est en moyenne à 350 000 Rp (21,50€)  la voiture pour maximum 4 personnes pour 45 min de trajet ! Nous avons donc demandé à toutes les personnes que nous croisions s’ils montaient au Nord. Par chance, nous tombons sur un adorable couple de français voyageant depuis un sacré bout de temps, leurs récits de voyages nous ont impressionné.

Ils ont réussi à négocier avec leur auberge un taxi à 250 000 Rp (15,50€) pour 4 soit 125 000 Rp (7,75€) par couple. Trop bien !


Lovina, paradis pour les amoureux?

Plage Lovina Bali
Photo de Ken Eckert – Own work, CC BY-SA 4.0,

Pas du tout, grosse déception. Cette ville est plus connue pour ses escapades maritimes pour voir les dauphins que pour son cadre idyllique. C’est pas moche mais c’est pas beau non plus. Elle ne nous a tellement pas inspiré qu’on ne s’est même pas rendu compte que nous n’avions pris aucune photo de la ville.

Aller voir les dauphins?

Alors, c’est la principale attraction de la ville et on vous le rappelle bien à chaque coin de rue. Mais..

Ne surtout pas aller voir les dauphins! Ils sont attirés par les pêcheurs du coin avec de la nourriture pour que les touristes puissent les voir et ensuite ils n’arrivent plus à s’acclimater à leur propre environnement tellement ils ont été habitués à la présence de l’Homme.

C’est triste et cruel, s’il vous plait, n’encouragez pas ces pratiques.

C’est aussi à Lovina où nous avons été le plus sollicité pour acheter des souvenirs ou des excursions. Ils venaient nous réveiller sur la plage pour que l’on achète des babioles. Au fur et à mesure, ça devient pesant, nous sommes rentrés à l’hôtel.


Que faire à Lovina ?

  • Se promener au bord de la plage
  • Se relaxer aux sources d’eau chaude de Banjar (Entrée : 5 000 Rp/pers (0,30 cts) – 10 kms de Lovina)
  • Snorkeling sur les récifs du Nord de Bali
  • Visiter l’ancienne capitale de Bali : Singaraja
  • Se détendre aux cascades (GitGit Waterfall / Banyumala Twin Waterfalls / Sekumpul Waterfall)
  • NE SURTOUT PAS aller voir les dauphins

Notre avis

Vous l’aurez donc compris, Lovina est loin d’être un coup de coeur pour nous. Elle peut correspondre à une ville étape ou une ville pour bouger un peu plus au Sud et dormir seulement le soir. Singaraja, à peine 10 km de Lovina, est engorgée par le trafic et n’a pas plus d’intérêt à nos yeux.

Prochaine étape : Amed

Retrouvez toutes les étapes de notre voyage en Indonésie

8 1 2 3 4 5 6 7 9 12 13 14 11 10

Dites nous tout

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.