Borobudur et Prambanan : Les géants d’Indonésie

Non loin de Yogyakarta se situe le fameux temple de Borobudur. Le plus gros temple bouddhiste de l’Indonésie et l’un des seuls privilégié à résider sur l’île de Java avant que la religion islamique n’arrive. En effet, à ce jour, l’Indonésie est le pays où l’on recense le plus de musulmans, et surement le plus de mosquées, croyez moi, on était sur Java pendant le Ramadan et on peut te le confirmer.

Son collègue hindouiste : le Prambanan nous faisait également de l’oeil, beaucoup de personnes nous parlaient de ces deux petits.

carte borobudur pranbanan

Le temple de Borobudur

C’est parti pour une visite matinale

Let’s go! Nous avons choisi d’effectuer la visite de ces deux colosses sans agence : niveau itinéraire c’est super simple et ça permet d’être plus libre qu’une visite organisée. Nous avons trouvé le prix d’agence assez cher (env 550 000 Rp (34,20€) pour la visite des deux temples avec d’autres entre temps, sans repas, sans eau, mais attention sans les frais d’entrée que je vous cite ci-dessous !). Nous avons seulement louer un scooter pour 75 000 Rp (4,70€) et charger la carte sur nos téléphones.

Connais tu l’application Maps.me? Elle permet de naviguer sans wifi et tu peux créer ton itinéraire avant ton parcours, plutôt pratique non ? Google Maps fonctionne bien également sans réseau à condition d’avoir charger la carte avant avec le wifi et de ne pas quitter la page, sinon c’est perdu!

Situé à 1h30 en scooter de la ville, le Temple de Borobudur est sans nul doute le plus atypique et le plus majestueux des temples bouddha que l’on est vu. Il a été construit aux alentours de l’an 800, semble avoir été abandonné vers l’an 1100. Il a été retrouvé par des explorateurs ayant dévastés la région alentour en brûlant la végétation et creuser des centaines de trous pour mettre à jour le monument.

Le temple est un lieu de pèlerinage pour les moines du monde entier, c’est à la fois un stûpa et, vu du ciel, un mandala.

Il faut se lever très tôt pour avoir la chance d’observer le lever du soleil sur un tel monument : 03h30, la belle au bois dormant réveille toiiii


Le Borobudur au sunrise, une arrivée casse tête

Je vais pas vous mentir en vous disant que le trajet s’est passé simplement. On a eu mal au c**, on avait froid (et oui à 4h du mat en Indo il caille en scoot), la route ne nous a pas aidé (passage dans la forêt par des minis chemins de terre). Bref enfin arrivé, en une pièce, il faut encore éviter les rabatteurs à l’entrée qui proposent de nous amener à l’entrée du temple. L’entrée principale est fermée et ouvre à 6h au public, il faut donc parcourir les côtés du sanctuaire pour trouver la porte 8, la seule ouverte pour le sunrise.


Tarifs à l’entrée

Ensuite il faut acheter son billet sur place, tout se déroule dans le restaurant, c’est 475 000 Rp (29,55€) pour les étrangers et 400 000 Rp (24,90€) sur présentations de la carte étudiante. Anita nous avait donné un papier avec nos noms dessus, on a eu le droit à 50 000 Rp (3,10€) de réduction, merci à elle 🙂

On court un peu car on distingue les premières lueurs qui pointent le bout de leur nez. Bon … comment vous dire, c’est fou.


Et là, la claque..

Lever de soleil Borobudur

Au début, c’est assez mystique on distingue seulement des formes noires avec le lever de soleil puis le paysage se dégage, les nuages arrivent et une ambiance irréelle s’installe.

C’est un des plus beau lever de soleil que j’ai pu voir. Le seul point négatif : on pensait être quelques privilégiés à vivre ce moment, on était une cinquantaine environ avec nos amis les chinois et leur discrétion légendaire….

Vue temple de Borobudur

Nous étions surpris car nous avons appris que le petit déjeuner était inclus dans le prix du billet (ainsi qu’un petit cadeau : une écharpe à l’effigie du temple), et quel petit dej ; buffet à volonté, des choix pour tous. On part le bide bien rempli au blue lagoon à 1h en scooter, étape intermédiaire pour se rafraîchir entre les deux temples.

Découvrez Le fameux Buddha de Borobudur dans notre rubrique Upside Down


Étape intermédiaire : Le blue lagoon

Bonne surprise car on était seul (10 000 Rp – 0,60 cts par pers pour l’entrée et parking compri). Bon ya rien de fou, c’est un lieu aménagé assez sympa pour faire un plongeon, l’eau est bleue cristalline comme le dit son nom, il y a des petites cabanes ouvertes pour s’allonger. On s’est bien reposé, c’est très calme.

Blue lagoon Yogyakarta

Info pratique : Où se situe le blue lagoon ?


Le temple de Prambanan

Direction le temple de Prambanan à 30 minutes du blue lagoon. C’est un ensemble de 240 temples shivaïtes, construits au IX siècle. À l’intérieur du temple principal (34m de hauteur) , on trouve des scènes de combats entre le Bien et le Mal… ainsi des représentations de Brahma, Shiva, Vishnu, Ganesh et bien d’autres divinités.


Tarif à l’entrée

L’entrée du temple est à 350 000 Rp (21,80 €) (avec une boisson gratuite au choix entre eau/thé/café). Nous avons eu la chance de tomber sur des jeunes étudiantes qui souhaitent pratiquer leur anglais en nous faisant la visite du Prambanan. Heureusement qu’elles étaient là, on a vraiment passé un bon moment et pu comprendre l’histoire de ce monument. Elles ne demandent pas d’argent, mais on leur a laissé 10 000 Rp (0,60 cts) pour toutes les deux pour les remercier de leurs supers explications.


Prambanan oui mais pas que …

Il est possible de visiter les autres temples aux alentours notamment le Candi Sewu (« les mille temples » – le plus éloigné) des mini trains sont gratuits (et d’autres navettes sont payantes) mais ils attendent qu’il y ait au moins dix personnes pour déclencher le tour … pour nous le parc était vide du coup on a marché.


Trucs et astuces supplémentaires :

Billet combiné

Il est possible d’acheter un billet combiné (Borobudur et Prambanan) seulement ce sont des billets journées donc non applicable au sunrise. Le prix est entre 650 000 et 750 000 Rp (entre 40€ et 46€ – je ne me souviens plus exactement) contre 825 000 Rp (51,30€) pour les deux billets séparément.


Autre alternative pour se rendre au Borobudur :

Aucune liaison directe de bus existe pour rejoindre Borobudur depuis Yogyakarta mais tu peux prendre prendre le bus :

Depuis Malioboro, 2 solutions :

  • bus de ville (TransJogja) 3A jusqu’à Ahmad Dahlan, puis le bus 2B jusqu’à Jombor (ligne fréquente)
  • prendre le bus 8 jusqu’à Jombor (liaison moins fréquente)

Tarif : 3 500 Rp/pers soit 0,20 cts/pers

Bus à Jombor

A Jombor prendre un bus jusqu’à Borobudur, puis marcher environ 1km jusqu’à l’entrée du temple.

Tarif : 25 000 Rp/pers soit 1,55€/pers


Notre avis

Notre avis sur les temples : Le Borobudur est à voir, spécialement au sunrise, une atmosphère particulière s’y dégage. Le Prambanan est sympa aussi mais pour tous ceux qui ont fait la cité d’Angkor au Cambodge et Ayutthaya en Thaïlande auparavant, les temples sont très similaires, donc assez redondant au final. Les prix des billets étant assez élevés nous avions longuement hésité, mais vu qu’ils font partis des plus beaux temples d’Indonésie, nous souhaitions les découvrir.

Prochaine étape : Les volcans Bromo et Ijen

Retrouvez toutes les étapes de notre voyage en Indonésie

8 1 2 3 4 5 6 7 9 12 13 14 11 10

Dites nous tout

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *